Les logiciels du modeleur 3d wargame | STL maker 3D – StlMaker3D

Vous souhaitez modéliser vos propres figurines wargame ? Élargir l'horizon de vos possibilités ? Obtenir des objets, modèles de jeux de plateaux ? La modélisation 3d orienté vers le wargame est surement faite pour vous.

Être modeleur 3d pour les jeux de guerre sur plateau, peut vraiment être intéressant sur de multiple point de vue.

C'est gratifiant, car on réalise des modèles innovants et personnels.

Cela nous permet de nous rapprocher des autres en faisant profiter notre créativité à une communauté motivée et passionnée. C'est d'autant plus passionnant quand on fait soit même partie de cette communauté si active.

Néanmoins pour être un modeleur digne de ce nom, notamment dans le domaine du wargame. Certains outils sont à connaître et à maitriser pour pouvoir réaliser les premières créations qui arborent les champs de bataille.

Vous l'aurez compris cet article s'oriente principalement vers les débutants en mal d'information.

Nous évoquerons les logiciels de la modélisation 3d qui vous permettront de modéliser vos figurines, véhicules et décor de jeux de plateau, qui seront par la suite imprimés par une imprimante 3d.

Nous finirons cette page, par la présentation des logiciels de l'impression 3d, qui doivent être introduits dans vos domaines de compétence.

Car si vous souhaitez modéliser en 3d pour le wargame, vous devez savoir comment imprimer en 3d et ainsi vous former sur ces derniers.

Être modeleur, ce n'est pas seulement savoir faire du dessin dans un logiciel, c'est aussi :

  • Connaître les slicers (logiciel d'impression 3d)
  • Maitriser l'impression 3d

Si vous partez de zéro vous passerez par une phase de formation, nécessaire qui vous permettra de devenir 100% autonome.

Les 7 logiciels 3d pour crée mes modélisations wargame et jeux de plateau.

Les descriptions des programmes de création 3d répertorier s'appuie sur des recherches ainsi que d'expérience personnelle.

Il important de signaler qu'il n'existe pas vraiment de logiciel dédier uniquement à la modélisation 3d de figurine ou de décor de jeux de plateau. Une fois au sommet ne sont art, le modeleur n'aura aucune limite si ce n'est son imagination pour créer son univers wargame.

1. Sketchup

Surement le plus accessible, facile à prendre en main, Sketshup vous permettra réaliser vos premières modélisations 3d.

Simple et sans fioriture, vous pourrez travailler rapidement les volumes et vous familiarisez avec le monde la 3d si ce n'est pas le cas.

image_logiciel_sketshup_du_modeleur_3d_wargaming_stl_maker_3d_impression_3d_jeux_de_plateaux_jeux_de_guerre_figurine_miniature_fichier_impression_fichier_STL.jpg

Ce logiciel possède une version gratuite et paillant avec des plug-ins (programme additionnel) qui vous permettront d'aller plus loin dans votre expérience.

À noter que la formule gratuite ne permet pas d'exporter les fichiers en STL, format essentiel pour pouvoir être travaillé par la suite vos modèles 3d, il faudra donc vous procurez le plug-in.

2. Rhino3d

Ce n'est pas le chouchou de cette sélection, mais il semble être vraiment très apprécié des utilisateurs.

image_logiciel_rhino3d_du_modeleur_3d_wargaming_image_logiciel_sketshup_du_modeleur_3d_wargaming_stl_maker_3d_impression_3d_jeux_de_plateaux_jeux_de_guerre_figurine_miniature_fichier_impression_fichier_STL.jpg_

Il faudra tout de même compter 995 euros pour commencer à modéliser sur Rhino3d. Le site offre plusieurs actualités en rapport à la 3d.

Vous aurez la possibilité d'échanger grâce à la communauté qui travaille sur ce même programme.

Des vidéos tutoriel seront disponible directement sur le site ou sur la chaine YouTube.

Les rendus sont de très bonnes qualités et celui-ci permet de créer d'excellent fichier STL.

3. Zbrush

Très répandue dans le mode de la 3d, pour les connaisseurs, Zbrush est développée par l'entreprise "Pixologic".

image_logiciel_zbrush_du_modeleur_3d_wargaming_image_logiciel_sketshup_du_modeleur_3d_wargaming_stl_maker_3d_impression_3d_jeux_de_plateaux_jeux_de_guerre_figurine_miniature_fichier_impression_fichier_STL.jpg

Zbrush est l'une des références dans le domaine. L'acquisition de ce programme est possible sous forme d'abonnement où l'on retrouve deux forfaits, il vous sera tout de même possible de l'obtenir définitivement pour un peu moins de 900 euros.

Au cours de l'évolution de Zbruch, celui-ci change très peu son interface d'utilisation, pour ne pas dire du tout. Avantage ou inconvénient ? Cela dépend de chacun, certains aiment bien changer, d'autres préfèrent avoir une continuité dans l'évolution des programmes.

Il faut savoir que ce logiciel est particulièrement apprécié pour la modélisation 3d organiques, lorsqu'il s’agit crée des corps ou visages des figurines et personnages.

Voici une vidéo de la chaîne YouTube MLW créative qui démontre la création d'une créature sous Zbrush, et finaliser sur Photoshop.

4. 3DS Max, Maya, Fusion 360.

Les 3 programmes évoqués ont un point commun, ils sont produits et crée par la même entreprise Autodesk.

Ils sont donc disponibles sur le même site, sachez toute fois que se sont le logiciel le plus cher de cette sélection.

Compté 2118 euros pour un abonnement d'un an à Maya et 3DS Max.

Pour Fusion 360 il existe une version totalement gratuite, si vous l'utilisez à des fins uniquement personnel et non commercial.

Ce sont des logiciels 3d professionnels qui ont tous une utilisation spécifique. Même s’il est possible d'entreprendre toutes les modélisations possibles, chacun des trois programmes a été pensé et crée dans le but de remplir un rôle pour une utilisation particulière.

 5. Maya

Difficile de bien déterminer quel logiciel est plus adapté ou le meilleur.

Mais garder à l'esprit que les possibilités de création restent illimitées, surtout lorsqu'on utilise cette gamme de programmes.

Maya est plus orientée sur la création de personnages complexes avec un très haut niveau de détails. Comme Zbrush il est plus orienté sur les conceptions organiques tout en travaillant les accessoires, habits et armures ou tout autre élément qui caractérise vos personnages.

image_logiciel_Maya_modeleur_3d_wargaming_stl_maker_3d_impression_3d_jeux_de_plateaux_jeux_de_guerre_figurine_miniature_fichier_impression_fichier_STL.

Comme beaucoup de programmes 3d un grand panel de texture sera disponible ainsi que des possibilités de rendu de très haute qualité.

6. 3DS max.

Ici, grâce à ce logiciel, nous pourrons travailler sur l'environnement, les espaces ouverts, les bâtiments ainsi que les pièces qui les composent.

image_logiciel_3dsmax_du_modeleur_3d_wargaming_stl_maker_3d_impression_3d_jeux_de_plateaux_jeux_de_guerre_figurine_miniature_fichier_impression_fichier_STL

3DS max vous permettra de personnifier tous les lieux et structure tout droit sorti de votre imagination.

Joint aux programmes d'animation 3d, 3DS max donne le vertige sur les possibilités artistiques possibles.

Même si animer vos réalisations 3d n'est pas le but de vos recherches, il est tout de même intéressant de souligner les capacités que propose ce logiciel.

7. Fusion 360.

Une des sélections les plus alléchantes et intéressantes de cette sélection.

Notamment pour l'accessibilité à un logiciel professionnel, mais pour bien d'autres raisons.

Fusion 360 est un programme en ligne accessible via votre compte créé sur la plateforme du logiciel.

image_logiciel_fusion360_du_modeleur_3d_wargaming_stl_maker_3d_impression_3d_jeux_de_plateaux_jeux_de_guerre_figurine_miniature_fichier_impression_fichier_STL

 

Grâce une simple connexion, que vous soyez chez vous ou en déplacement, vous aurez accès à votre interface personnelle.

D'autant plus que vous aurez la possibilité d'y souscrire gratuitement tant que vos travaux sont réalisés à des fins personnelles et non commercialisées.

Fusion 360 est essentiellement dédié aux créations d'objets divers, de pièces d'industrie, mécaniques, véhicule, etc.

Mais il ne faut pas s'arrêter à ses fonctionnalités, ce logiciel est un programme professionnel qui une fois pris en main vous ouvrira pléthore de possibilité. 

Blender.

Notre chouchou de cette sélection, car en plus d'être gratuit Blender vous apportera une très bonne expérience en modélisation 3d.

image_logiciel_blender_du_modeleur_3d_wargaming_stl_maker_3d_impression_3d_jeux_de_plateaux_jeux_de_guerre_figurine_miniature_fichier_impression_fichier_STL.jpg

Ce logiciel offre de très grandes possibilités de création.

Ce qui fait la force de Blender est sa capacité à vous offrir une interface facile d'utilisation, des outils développés, une prise en main rapide avec des tutoriels faciles à trouver sur la toile et réalisés par des professionnels

Un seul petit bémol, il y a peu de texture dans le logiciel de base, il vous sera tout de même possible de vous procurez des plug-ins pour améliorer vos rendu et vos travaux.

3d boulder, le petit particulier.

Oui on dépasse la sélection des sept logiciels pour un petit huitième, tout de fois je ne vous conseillerais pas 3builder comme LE programme pour vos créations wargame, mais plutôt comme logiciel d'exportation en termes de fichier STL.

Il est plus considéré comme un logiciel complémentaire, qu'a un programme de modélisation 3d à part entière.

3d boulder est gratuit puisque que c'est un logiciel près installer sur tous les pc Windows 10.

Quel est son intérêt ?

Lorsque vous créez un modèle de figurine, de bâtiment ou de véhicule dans une dans une interface 3d tel que blender, votre modélisation est composée de de plusieurs formes assemblées les unes sur les autres, ou dans les autres.

Une fois exporter dans 3d boulder, celui-ci va lier toutes les formes de ta création pour en faire une seul et unique.

Une fois ce travail réalisé il faudra passer sur ce qu'on appel en impression 3d un slicer.

Les logiciels "slicer" pour préparer mes impressions 3d wargame

D’abord un slicer c'est quoi ? À quoi ça sert ?

Slicer ou trancheur en français, est un programme qui sert à préparer ses fichiers d'impression STL.

Ils seront transformés en "Gcode", dans lequel reposent tous les paramètres nécessaires pour que votre rendu soit le plus qualitatif possible.

Car oui, faire uniquement de la modélisions 3d pour le wargaming ne suffit pas.

Si vous vous le faites pour vous, et que vous ne possédez pas d'imprimante 3d vous serez obligé de sous-traiter l'impression de vos créations à un imprimeur.

Si vous souhaitez vendre, sache que pour éviter de décevoir votre clientèle il faudra tester vos modélisations 3d afin de leur assurer la faisabilité de votre produit en les imprimant et justifiera la qualité du fichier.

Il faudra prendre en considération la taille de vos modélisations et celle de votre imprimante 3d.

Selon la taille de votre modèle, vous serez peut-être dans l'obligation de diviser celui-ci en plusieurs parties afin de pouvoir l'assembler entièrement, une fois toutes les pièces imprimées.

Le "slicer" vous permettra de définir les différentes parties selon vos besoins et moyens.

Il n’y a pas mal de petits paramètres à rentrer dans ce logiciel, et qui sont à régler en fonction de son imprimante et qui peuvent varier d'une imprimante à l'autre. Il faudra donc faire des tests, vous aurez des loupés et c'est normal.

L'idée est de bien paramétrer son slicer par rapport à son imprimante, et obtenir une impression de très bonne qualité avec le moins de temps possible.

Paramétrage de son slicer sur imprimante à filament.

Voici une liste des paramètres principaux à prendre en considération, et qu'il va falloir évaluer lors de ces dernières étapes avant et après les premières impressions.

L'épaisseur entre les couches

Ce n'est n'y plus n'y moins que l'épaisseur que vous aurez à régler. C'est l'un des points importants, car cette partie sera cruciale dans le temps de réalisation, mais aussi dans la qualité de vos rendus.

Plus votre épaisseur est fine, plus il faudra de couches, donc plus de temps, mais d'une meilleure qualité.

L'épaisseur des bords extérieurs

Comme l'indique le titre de la partie, c'est l'épaisseur que vous accorderez à l'épaisseur des bords extérieurs de votre objet.

Prenons pour exemple un cube imprimé, si on coupe celui-ci en deux, l'intérieur sera rempli d'un quadrillage, et sur les côtés il y aura un bord qui définira les contours. 

C'est cette épaisseur-là que vous pourrez paramétrer.

Le "Infine" ou le remplissage.

Le remplissage est essentiel à régler, il définira la résistance et la solidité de votre pièce.

À noter que celui-ci exercera une influence directe sur le poids de la pièce, la consommation en plastique et bien sûr le temps d'impression.

La "jupe"

C'est un élément d'impression qui va vous permettre de nettoyer votre buse, car lors de votre dernière utilisation, à la fin de celle-ci, il restera encore du plastique qui aura fondu dû à la chauffe de la buse, et qui se sera solidifié à l'intérieur de celle-ci.

L'idée est justement d’évacuer le "vieux" plastique encore présent, afin d'entamer une nouvelle impression avec le bon plastique.

De ce fait vous définirez une zone, un endroit au tour de votre objet afin d'y déposer l'excédent de plastique de l'impression précédente.

Vous pourrez définir le nombre de couches et de tours que vous jugerez nécessaire.

image_jupe_FDM_wargaming_stl_maker_3d_impression_3d_jeux_de_plateaux_jeux_de_guerre_figurine_miniature_fichier_impression_fichier_STL.jpg

Le "Raft"

Cette courte phase, n'est pas obligatoire, mais à prendre en compte si vous avez des problèmes de parallélisme entre l'axe X et Y de votre imprimante.

Pour faire simple, c'est une couche d'impression qui va rattraper le jeu que vous rencontrez.

Évidemment cela rajoute du temps et de la consommation, d'où l'importance de bien régler le plateau de son imprimante.

Bon à savoir, il existe des imprimantes qui s'auto règle, ce qui vous assurera une expérience plus sereine.

Il faudra tout de même faire des tests pour vous assurer de la fiabilité de l'impression.

Les supports

Ce sont des éléments, qui ressemblent à de petites colonnes qui permettent de soutenir la forme à imprimer lors de son temps de séchage. Ils donnent la possibilité à celle-ci maintenir sa forme et sa position dans l'espace.

image_imprimante_ avec_supports_FDM_wargaming_stl_maker_3d_impression_3d_jeux_de_plateaux_jeux_de_guerre_figurine_miniature_fichier_impression_fichier_STL

Dès lors ou votre impression dépasse les 45°, l'imprimante devra crée ces supports pour soutenir votre impression.

Une fois terminer, vous pourrez vous séparer de ces éléments qui ne font pas partie de votre modélisation.

Cela évitera de faire ce que l'on appelle du "drooping", c'est ce qui arrive lorsque le plastique qui finit par coulé quand il n'a pas eu son temps de séchage nécessaire pour maintenir sa position.

La vitesse d'impression

Ce paramètre essentiel définira, comme vous vous en doutez du temps d'impression, mais aussi de la qualité.

Plus vous êtes exigeant sur la vitesse, plus vous serez susceptible de rencontrer de défauts sur vos impressions.

Encore une fois il faudra faire des tests, car tous ces réglages ne sont pas systématiquement les mêmes pour chaque impression.

Les principaux slicers que l'on rencontre pour les imprimantes filaires :

  • Cura (gratuit)
  • Repentir host pour les personnes qui ont déjà une bonne expérience, déconseillée aux novices.
  • Simplify3d se logiciel paillant, 150 euros, très bonne utilisation, bonne prise en main, permet d'économiser du temps avec de très beaux résultats, il n'est obligatoire si vous n'êtes pas un gros imprimeur.
  • Prusaslicer gratuit et très bien aboutit, Prusa fabrique aussi des imprimantes 3d.

Paramétrage de son slicer sur imprimante à résine.

Comme pour les imprimantes à filament, celle en résine nécessite d'autres réglages propres à leur utilisation.

Si les impressions par filament se font du bas vers le haut de vos pièces, par superposition de couches.

Les imprimantes à résine utilisent un autre procédé. Là où la buse dépose l'ensemble du plastique sur le plateau, et monte au fur et à mesure des besoins de l'impression.

C'est le plateau des imprimantes en résine qui monte au cours de l'impression.

En effet, c'est un système de laser qui va venir chauffer les différentes parties de la résine et la solidifier afin dans former la pièce d'impression.

Ce qui implique une préparation différente dans un slicer adapter au fonctionnement de l'imprimante, en lui apportant les réglages dont elle a besoin.

Voici les différents réglages que vous pourrez apporter dans un slicer pour l'impression en résine.

Les épaisseurs de couche

On retrouve ici les différents types de couches :

Les couches surexposées ou d'accroche seront les supports ou bases qui vont maintenir au plateau vos impressions.

Les réglages à apporter ici pourront être le temps d'exposition et le nombre couche qui reçoit cette exposition.

Ces couches bien spécifiques reçoivent un temps d'exposition bien particulier à leur fonction qui est de permettre à la résine de bien adhérer au plateau.

En montant du bas vers le haut, les modélisations qui ne bénéficie pas d'une bonne accrochent seront susceptible de tomber, du fait de la gravité et de leur propre poids dans le bac à résine.

L'impression serait alors un échec, il vous faudra alors recommencer à zéro.

Les couches normales, sont les couches principales qui constitue de votre impression.

Les réglages qu'il est possible d'apporter à ces couches sont :

  • Le micron, qui est une unité de mesure qui correspond à la résolution ou la précision du laser.
  • Le temps d'exposition au laser.

La vitesse

Il vous sera possible de régler la vitesse de montée et de descente du plateau entre chaque couche.

Le coût de l'impression

Certains slicers vous donneront la possibilité de calculer le coût de l'impression en rentrant dans les réglages le prix au litre de la résine que vous utilisez.

Les supports

Les supports ne sont vraiment des réglages à proprement dit, puisque ce ne sont pas de chiffres que l'on rentre dans une case pour déterminer un paramètre.

À chaque impression il faudra redéfinir le nombre de supports et leur emplacement selon le modèle d'impression que vous avez à sortir (sauf si vous réimprimez le même modèle).

Les supports sont un ensemble de petite structure, ressemblant à des échafaudages qui maintiennent votre modélisation au plateau, qui lui-même évolue de bas en haut au cours de l'impression.

Cette structure trouve donc son utilité uniquement lors d'impression. Ces supports, bien qu’essentiels au bon déroulement de l'impression, entraineront une consommation de résine supplémentaire.

Une fois bien sèche et durcie, vous pourrez séparer les supports de votre modélisation. 

À noter que toutes vos impressions n'auront pas forcément toutes besoin de support, cela dépend de la complexité de la figurine, signature à imprimer.

Il est important de comprendre l'utilité de ces supports, afin dans faire le bon usage, voici les différents points à prendre en compte sur les supports :

  • Le nombre de supports : selon le type de figurine, ou modèle à imprimer, il vous faudra plus ou moins de support pour maintenir celle-ci au poteau, au risque de voir votre impression de décrocher du plateau, du fait de propre poids, tomber dans le bac à résine et recommencer depuis le début. Il vous faudra donc trouver le bon équilibre entre la consommation et l'assurance d'une impression réussies. 
  • Leur emplacement : certaines parties de votre modèle auront plus besoin d'être soutenues que d'autres. À cet effet, la répartition des supports est essentielle toujours dans le but de réussir son impression. Au préalable, il faudra orienter votre modélisation 3d de manière à faire en sorte que la séparation des supports ne vienne pas endommager l'esthétisme de la pièce imprimé. Exemple : lors d'une impression de figurine, il vaut mieux éviter les raccordements de support au niveau du visage de celle-ci.

 

Le remplissage 

Cette partie s'adresse essentiellement au gros objet qui serait subtil de posséder un espace de volume conséquent.

Vous aurez le choix de :

  • Remplir complètement votre impression ce qui générera une grosse consommation de résine.
  • Laisser l'espace à l'intérieur creux. Il faudra tout de même épaissir votre contour afin que la modélisation soit assez solide. Il faudra aussi positionner des trous pour l'évacuation du surplus de résine. Ils peuvent être positionnés vers le bas, et dans ce cas la résine s'écoulera lors de l'impression. Ou sinon vers le haut, il faudra dans ce cas décollé votre impression du plateau sans plus attendre, une fois celle-ci terminée afin d’évacuer rapidement le surplus.

Les différents slicers pour l'impression résine.

Voici les principaux slicers que l'on rencontre pour les imprimantes résines :

  • Chitubox (gratuit)
  • Lychee slicer, très certainement le meilleur, il existe en version gratuite, mais la version payante est très abordable (30 euros par an) et permet de bien préparer ses impressions grâce à une interface bien pensée et des outils très intuitifs.

Pour conclure sur les slicers

Ils sont essentiels à la bonne préparation de vos impressions, et une bonne connaissance de ces logiciels ainsi que de votre ou vos imprimantes, son l'assurance de figurine, décors et signature réussit.

Enfiiiiiiiiin bréf, on va conclure

Vous l'aurez compris être modeleur 3d ce n'est pas uniquement savoir dessiner ou utiliser un ordinateur.

Il y a de très grandes chances pour que vous ayez besoin de vous former dans l'un des domaines et logiciel énumérer plus haut. 

Encore une fois rien n'est inaccessible, chacun peut arriver à force de temps et de patience, à acquérir l'expérience nécessaire à la réalisation de vos plus beaux projets.

En tous cas vous venez déjà par la lecture de cet article d'entamer votre formation, félicitations !

Rappelez-vous, la maitrise d'un logiciel de modélisation 3d ainsi que d'un slicer vous permettront :

  • D'agrandir votre armée par l'élaboration de nouvelles figurines et plus encore
  • Apporter un nouveau design à votre univers de jeu de guerre.

Vous pourriez même vous faire rémunérer pour vos services qui sont souvent sollicités par les passionnés. 

N'hésitez pas vous informez sur les des articles similaires qui pourraient vous intéressez comme :

L'équipement du modeleur 3d wargame

Faut-il faire des études pour devenir modeleur 3d du wargame ?

Cette page touche maintenant à sa fin. Nous espérons vous avoir apporté un maximum d'information.

Merci d'être allé jusqu'au bout, nous espérons sincèrement vous avoir été utiles.

Articles Récents

Anycubic Photon mono

Les Anycubic sont des grandes classiques du marcher, que ce soit en FDM ou en résine, Anycubic fait partie des leaders de l'impression 3d, propose des produits qui eux aussi...

Read more

Leave a comment

This blog is moderated.